Les Arts mitoyens 2014

Jardiner les mots

 

La poésie et la littérature mises à ciel ouvert dans le jardin de Script au printemps 2020. Deux auteurs, Rémi Checchetto et Didier Delahais, invitent à taquiner l'ordinaire dans des ateliers d'écriture accueillant une dizaine de participants.

 

Chaque auteur donnera à lire des extraits de trois de ses ouvrages pour inviter à découvrir son univers poétique, puis il accompagnera chacune et chacun dans l'exploration de sa propre langue. Écrire pour soi et pour les autres dans les surprises d'une rencontre, voilà le pari de ces ateliers de jardinage poétique.

 

Nous fabriquerons ensemble des objets imprimés à partager. Et pour conclure chaque parcours, nous donnerons à voir et à entendre, à nos amis et nos voisins, quelques morceaux choisis des productions.

 

JP.R.

 

 

avec

Rémi Checchetto

du 23 au 26 avril 2020

 

Il y aura nous.

Il y aura les livres, Portes, Valises, Tout l’univers (à paraître).

Il y aura le jardin de Script, les feuilles, les stylos et vous, bien sûr vous avec les feuilles, les stylos, les livres, le temps qu’il fait, la régalade d’être ensemble, d’ouvrir ensemble des portes, des valises, tout l’univers, on ne va pas se gêner, on va en profiter, on va tout ouvrir, ouvrir tout l’univers et même plus puisqu’affinité.

 

Pas n’importe comment, non, non, pas n’importe comment. En écrivant. C’est-à-dire en faisant de belles choses. Et même de très belles. C’est la moindre des choses. Pour soi, déjà pour soi, pour les autres, tous les autres, pour les participants, les voisins, les amis, les quidams. A qui nous offrirons nos textes. Puisque oui, oui, nous ferons de petits livres, une installation dans le jardin et dans la rue, une lecture à voix haute et forte et belle et généreuse.

 

Tout cela qui se passera, que nous ferons ensemble en un bel ensemble.

 

R.C.

 

 

avec

Didier Delahais

du 21 au 24 mai 2020

 

Une proposition d’écriture autour de la notion d’appropriation du «réel», à partir d’images photographiques, d’objets concrets, d’investigation du dehors par le vagabondage, avec une série de notes prises sur le vif, dans une perception sensible des lieux environnants.

 

Écrire pour traduire le regard que je porte sur les choses, renouveler une relation d’intimité avec les mots. Par le jeu d’un autre rapport au langage. La traversée aventureuse de l’écriture offrira l’occasion d’accueillir sa propre étrangeté en favorisant la venue d’un sens nouveau.

 

Le parcours se déroulera en résonance avec des textes de Didier Delahais : faut voir - j’irai dehors - nulle part - et d’autres auteurs. C’est ce dialogue permanent entre soi et le monde qui est source de poésie.

 

Nous alternerons écriture et lecture à voix haute pour faire entendre chaque voix d’écriture à ceux qui écoutent et qui vont s’en saisir à leur façon. L’atelier s’achèvera par une lecture publique construite à partir de la production des participants.

 

D.D.

 

Conception : Antoine Rathier